A BORD de la BARGE DLB1601

2789993
Un nouveau témoignage, celui de Bernard GRÉGOIRE, officier radio pendant 28 ans à la Shell et qui a partagé avec nous quelques uns de ses souvenirs, des photos inédites à bord d’une barge révolutionnaire, la DLB1601 FNPU. La fonction de la barge était de construire une ligne de « Pipe lines » entre une plate-forme pétrolière en mer du Nord et le continent (Ecosse, Hollande, Norvège, etc.).

L’antre du radio de bord
1 FNPU Station Radio 1rdm

 FNPU Station Radio 2   FNPU station Radio 3   FNPU Station Radio 4

Munie d’une grue de 1600 tonnes cette barge pouvait accueillir un équipage de plus de 300 personnes : représentants de la compagnie pétrolière cliente, photographes spécialistes des rayons X, soudeurs, plongeurs, médecin, employés de restauration ou de la compagnie ETPM (Entreprise de Travaux Publics Multiples) et autres services. Ceci explique l’importance du trafic radio avec FFL qui nécessitait plusieurs heures de communications par jour.

Ancrage et embarquement à bord
Pour suivre le tracé du Pipe Line (défini par la compagnie pétrolière et les autorités concernées) la barge était positionnée sur le tracé de la route à suivre et amarrée par 8 ancres situées tout autour de la barge.

FNPU 92 embarquement 1   FNPU embarquement 3

FNPU embarquement 7

Autour du pont
Des navires de transport apportaient les tuyaux (longueur 12 m) qui étaient stockés sur un des côtés de la barge.
Dans un premier temps, les soudeurs assemblaient deux tuyaux (5 soudures contrôlées par radio, aux rayons X en dernier lieu). Puis ces deux tuyaux soudés (longueur 24 m) étaient joints à la ligne principale. Il y avait de nouveau 5 soudures et la radiographie. Si la radio était bonne, on protégeait la soudure en enrobant cette partie d’une plaque en inox cerclée sur le tuyau avec une fenêtre où on injectait du goudron. Puis on refermait la fenêtre.

FNPU autour du pont 8   23 FNPU autour du pont 9   26 FNPU 92 Production 1

28FNPU 92 Prouction 3

Phase finale, c’est le moment où le pipe line va quitter la barge

Alors la barge avançait de 24 m en tirant sur les 8 câbles reliés aux 8 ancres qui assuraient la position de la barge. Un groupe de 4 remorqueurs déplaçaient continuellement les lignes d’ancre au fur et à mesure que la barge avançait.
Fnpu 1992 ancre 1

Il y avait également une équipe de plongeurs qui vérifiaient l’inclinaison et le positionnement du « Pipe Line » au fond de la mer.
Cette barge est aujourd’hui sous pavillon panaméen.

15 Fnpu autour du pont 1  FNPU autour du pont 4   FNPU autour du pont 6

FNPU 92 Prouction 8   FNPU 1996 ext 5

1 Réponse à “A BORD de la BARGE DLB1601”


  • j ai travaillé environ 4 ans sur cette barge en mer du nord (Norvège) a la réception et gestion du matériel nous tavaillons durement les 3/12 pendant 8 semaines 7 jours sur 7 ensuite 4 semaines de congés.nous avons passé des moments difficiles mais aussi de bons souvenirs,j’en parle souvent avec mes amis.

    AMICALE SOUVENIR A TOUT LE PERSONNEL DE GTM ET ETPM

    BALESTRIERO (speudo : BALES)

Laisser un Commentaire




Association CALME |
vivre a saint julien de Qui... |
Laillejeunesse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Projetsolidariteaunepal
| ~~~~Les amis du yoga Annona...
| BERDA ONGD